Tavel



n’oubliez pas après avoir visionné la video de mettre un pouce et surtout de vous abonner à ma chaîne merci

Tavel

Origine du nom

On ne connaît pas exactement l’origine du nom Tavel et d’après les spécialistes qui ont travaillé sur la query, plusieurs hypothèses peuvent être avancées aujourd’hui :
Proximité de la «Tave» (prosperous de la Cèze)
Provenance du nom provençal «Taveau » (morceau de bois)
Du mot «Tavelle» (partie d’un rouet)
Du nom «Tavellis» (nom Romain retrouvé dans la région)
Du vieux français «Tavelé» (marqué de petites taches).
Du nom préceltique «Tau» (colline rocheuse)
Du latin «Tubula» (desk)

Le choix de ce web site, par les populations s’explique par la présence d’une nappe phréatique très importante et peu profonde qui apportait l’élément indispensable à la vie : l’eau

De l’âge du fer à l’époque Romaine

ferLe web site actuel du village a été occupé dès l’antiquité. Mais bien avant la sédentarisation des agriculteurs, des chasseurs du néolithique occupaient régulièrement les pentes abritées et ensoleillées du plateau de Vallongue, à quelques centaines de mètres du centre du village actuel, comme en témoignent des gisements du 6e au 2e millénaire avant JC.
Des traces de l’âge du fer et de l’âge du bronze ont été retrouvées au quartier du Palais Nord.
En 400 avant JC, ce sont les Volques qui occupent le terrain. Arrive l’époque romaine et les premiers terrains défrichés le sont Route de Tavel à Rochefort en bordure du marécage de l’étang de Pujaut.
Lors des travaux de l’autoroute en 1972, des thermes gallo-romains sont mis à jour avec des bains chauds (hypocauste) et le bâtiment est dédié à Apollon. Les fouilles ont mis à jour des accumulations de pépins de raisins, et ces résidus de presse témoignent de la vocation viticole vintage des terroirs tavellois. Le web site de Tavel (Tavellis) est très fréquenté automobile se trouvant sur la voie qui relie Nîmes à Orange.

Du Moyen Age à nos jours

Lors des invasions barbares du Ve siècle, le pays est saccagé. Celui ci connaît une sombre période, la inhabitants est réduite à peu de membres : un groupe de moines défricheurs au prieuré de Montézargues au VIIIe siècle et quelques familles de paysans qui passent alors sous l’autorité de l’Abbé de Saint André de Villeneuve les Avignon au XIIIe siècle.
Arrivent les guerres de faith. En 1622, un écrit stipule sur les fortifications de Tavel au XVIIe siècle : « Aucune tour- Château Fort, ni muraille. Tout a été abattu depuis les derniers troubles » (1560-1598).
A partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, les titres des seigneurs se multiplient et se réduisent à une rente dérisoire, exemple le seigneur DEMARES en 1772, le seigneur SERENE à Aqueria en 1795, le seigneur LONG dont on voit encore le « L » en fer forgé sur le balcon de l’Hostellerie du seigneur. A la révolution, la Condamine (Terre du seigneur) est partagée entre les habitants de Tavel et deviendra les jardinets que nous connaissons aujourd’hui.

https://www.mairiedetavel.fr/culture-patrimoine-tourisme/l-histoire-du-village.html

https://vm.tiktok.com/ZMdPE3rUH/
https://www.fb.com/nosregionsde…
https://www.fb.com/teams/29936…
https://www.instagram.com/nos_belles_…

source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *